Planifiez le Mariage parfait, le Vôtre !
Profitez gratuitement de tous nos services personnalisés en vous inscrivant

Choisir un DJ

En partenariat exclusif avec Dominique Boulc'h - Impact Animation

Que ce soit dans un restaurant, ou une salle municipale, dans un château, ou un tout autre lieu de réception, votre soirée de mariage sera réussie, si le DJ met en place une subtile alchimie, relevant de nombreux critères : le choix des musiques, le déroulement des séries, la technique mise en place pour l’enchaînement des titres, la sono, le type de light-shows (jeux de lumières), etc...

Un an avant le Mariage (au minimum)

Réservez votre DJ le plus tôt possible, éventuellement, dans les jours qui suivent la réservation de votre lieu de réception. Bien que la soirée dansante soit le dernier événement du Jour J, il revêt un caractère primordial. Pour certains, « anciens » ou futurs mariés, il s’agit même du moment le plus important.

Dès le premier contact téléphonique, faites-vous préciser le montant exact de la prestation, évoquez les honoraires des éventuelles heures supplémentaires, le repas à prévoir pour le DJ, et le type de menu (classique ou le menu du mariage). N’omettez pas de penser aux possibles frais de déplacement, ou à l’éventuel accompagnateur du DJ, qui lui aussi devra dîner.

Avant de prendre votre décision, exigez une rencontre avec les DJ’s sélectionnés. Au même titre que vous ne choisissez pas uniquement la robe de la mariée ou votre lieu de réception par téléphone ou via le Net, il est primordial d’établir un premier contact physique avec votre DJ, avant de faire votre choix.

N’hésitez pas à exiger vos attentes auprès du DJ. Son oreille doit être attentive à votre égard... Il est indispensable d’établir un devis précis, afin de vous apporter le meilleur, en prenant en considération vos besoins réels.

Evitez la sous-traitance

Vérifiez que le DJ, dont vous avez réservé les services, soit bien celui qui sera présent le jour de la réception. Trop de sociétés, peu scrupuleuses, signent un contrat, sans vous garantir du DJ qui honorera votre soirée.

Communication

Vous devez pouvoir communiquer les coordonnées (mail ou téléphone) de votre DJ, aux témoins et différents intervenants de votre mariage.

Matériel

Le DJ doit disposer d’un matériel de secours... Il ne faut prendre aucun risque. Une panne ne doit en aucun cas gâcher ce Jour extraordinaire. Vérifiez qu’il soit déclaré (avec un registre du commerce, ou un statut d’intermittent du spectacle). Assurez-vous qu’il soit professionnel, stipulant que cette activité représente son unique revenu. C’est un gage de sérieux, garantissant un calendrier rempli pendant le premier trimestre de l’année, période la plus calme de ce métier.

Faire confiance

Faîtes confiance aux restaurateurs, aux loueurs de salles de réception, aux traiteurs, qui ont le souci de vous recommander tel DJ. Eux aussi, ont un seul et unique objectif : votre entière satisfaction et celle de vos proches.

Si de tels professionnels vous conseillent un DJ, ils savent pertinemment qu’une soirée dansante bâclée aura des répercussions négatives sur leur prestation, pourtant réussie. Les invités repartiront de la fête avec un sentiment amer, et associeront négativement le repas avec le bal gâché. Malheureusement, on garde souvent en mémoire les derniers moments d’une réception. Ces professionnels ont, depuis des mois et des années, subi les conséquences de piètres DJ’s, avec leur style d’animation d’une autre époque.

Ce qui explique pourquoi, beaucoup d’entre eux, font une sélection draconienne devant la succession d’animateurs, et retiennent les meilleurs. Ces DJ’s sont alors considérés comme les plus compétents, non pas seulement à leurs yeux, mais surtout par les mariés, leur famille, amis, et l’ensemble des invités. Le soir-même, ou dans les jours qui suivront le mariage, au moment de régler la facture, le restaurateur posera l’inévitable question aux nouveaux époux, sur la qualité du bal.

Car l’inverse est vrai : Une soirée dansante réussie peut magnifier la prestation et la notoriété des restaurateurs, loueurs de salles de réception et traiteurs. Les convives repartiront heureux, et n’omettront pas de favoriser un excellent « bouche à oreille » pour l’établissement.

En revanche, sachez discerner les lieux de réception qui imposent le même DJ, en leur demandant une liste non pas d’un seul animateur, mais plusieurs. La concurrence est toujours saine...

Sommaire de l'article

  1. un an avant le Mariage
  2. quatre mois avant le Mariage
  3. une semaine avant le Mariage

Nom d'utilisateur

Mot de passe


Mot de passe oublié ?
Inscription gratuite